Portrait morphopsychologique d’Albert Schweitzer

Portrait morphopsychologique d’Albert Schweitzer

Mon défi : portrait n°2

Dans mon article sur mon défi je vous annonce un portrait mensuel d’une personnalité de légende. Aujourd’hui il s’agit d’Albert Schweitzer.

Portrait Albert Schweitzer par Isabelle Yvelin
portrait  pensée sentiment idéalisme
https://www.instagram.com/fromjohana/?hl=fr

Une petite check-list pour vérifier les critères :

  • Albert Schweitzer appartient au passé – Ok
  • a marqué son époque – Ok – 1er médecin humanitaire
  • continue de marquer l’époque actuelle – Ok – C’est un modèle
  • représente un symbole – Ok – l’Humanisme
  • célèbre dans le monde entier – Ok – Prix Nobel

Pour rappel , le portrait morphopsychologique permet de comprendre un parcours de vie, ce qui a motivé une destinée.
Aucun jugement de valeur n’y a sa place.

Comment j’ai procédé

J’ai recherché des portraits d’Albert Schweitzer sur Internet. Il y en a une quantité astronomique. J‘ai besoin, de photos exploitables (suffisamment éclairées et nettes) de face, de profil et de trois quart.

Du coup, le filtre a opéré et il y en a déjà beaucoup moins. Le portrait portant sur toute une vie, il me faut des clichés de lui à toutes les époques.
Armée de patience et de détermination j’ai fini par trouver ce que je cherchais.

Un seul problème subsiste, je n’ai pas trouvé de photo sans moustache. Il est important de voir la bouche en morphopsychologie. Je me suis rabattue sur une photo de lui jeune ou la moustache est courte. La structure de la bouche est visible, c’est OK.

Portrait morphopsychologique d'Albert Schweitzer
pensée sentiment idéalisme

Après une synthèse de toutes ces images, j’ai sorti mon carnet de croquis. J‘ai dessiné son portrait, pour m’imprégner de son visage, de ses formes et de sa structure.

Courte biographie

La morphopsychologie établit un rapport entre le visage, la personnalité et l’environnement. Quand il s’agit de personnages disparus, je me documente. Il y a quelques années j’ai lu deux livres qui m’ont marquée. Le premier “Ma vie et ma pensée” est l’autobiographie du Dr Schweitzer. Le second, “Mémoires d’un médecin aux pieds nus” est celle du Dr Jean-Pierre Willem dernier assistant de Schweitzer en Afrique.
Je viens de relire les deux.

Fils de pasteur, Albert Schweitzer est né en 1875 en Alsace. Son enfance est placée sous le signe d’une éducation stricte. Plus tard, il se consacre à la philosophie, la théologie et à la musique d’orgue. Il officie en tant que prêcheur pour l’église protestante. Â l’âge de 30 ans il décide de se consacrer à une oeuvre purement humaine. Il devient médecin et s’engage pour une mission au Gabon où il fonde un hôpital. Parallèlement il publie des ouvrages philosophiques et donne de nombreux concerts qui lui permettent pour partie de financer sa mission. “Premier humanitaire” il reçoit le prix nobel de la Paix en 1954. Il entre de son vivant dans la légende et s’éteint en 1965.

Tendances comportementales et psychologiques générales

Ce qui a tout d’abord retenu mon attention chez Albert Schweitzer, c’est l’importance et la structure de son nez. Grand, charnu et le dos bosselé, il indique que l’affectivité est au coeur de son existence. Cela indique également que le domaine affectif est le siège de tensions intérieures et animé de passion.
Son grand besoin de contacts et les exigences d’une vie intérieure riche, ne sont pas toujours simples à concilier.

La personnalité du Dr Schweitzer est complexe et présente de multiples facettes, qui s’expliquent, pour partie par le jeu des contrastes.

Personnalité du Dr Schweitzer
portrait pensée sentiment idéalisme

Une grande sensibilité

Chez le Dr Schweitzer, les forces d’expansion et de conservation oeuvrent de concert. Néanmoins l’introversion prédomine. Celle-ci s’objective par l’allongement du visage, le retrait des yeux, la convexité du nez et la tenue de la bouche.

Ces caractéristiques physiques, signent la dominance du mouvement de rétraction intériorisante (maîtrise de soi, réflexion, intériorisation du sentiment).
Ce mouvement de redressement du profil et d’enfoncement des traits dans le masque, correspond à l’âge mûr. Pourtant déjà enfant, le Dr Schweitzer présente ces signes de rétraction intériorisante majoritaire. Cela laisse à penser que son éducation a été stricte et qu’il a dû prendre des responsabilités très jeune. On notera d’ailleurs que dès l’âge de 5 ans son père lui donne ses premiers cours de piano.

Albert Schweitzer à 6 ans
portrait pensée sentiment idéalisme

Doté d’une très grande sensibilité, le Dr Schweitzer ressent avec intensité tous les évènements de la vie. Les sentiments de bonheur, comme de malheur sont amplifiés et résonnent au plus profond de son être.
Sans la très grande maîtrise de soi, dont il est doté, son côté passionnel, exacerberait sa sensibilité. Lui qui est si nuancé pourrait être porté aux extrêmes.

Libre arbitre et milieu d’élection

La sélectivité marque tous les domaines de sa vie. En conséquence, il ne peut s’épanouir que dans un milieu d’élection à sa mesure.
Ce milieu sécurisant, il l’a érigé lui-même au fil des années.

[Trouver son milieu d’élection signifie évoluer dans le domaine intellectuel choisi, avec des personnes triées sur le volet et dans un domaine de réalisations sélectif].

Jusqu’à l’âge de 30 ans c’est la Philosophie, la Théologie et l’Art qui constituent son milieu d’élection. Il s’y consacre entièrement et sans entrave. Les nombreuse productions d’écrits ainsi que des œuvres musicales et les concerts d’orgue qu’il a donnés en témoignent.

Une première partie de vie placée, donc sous le signe de la rétraction (travail solitaire de réflexion, méditation, écriture, musique).

Albert Schweitzer l'intellectuel
portrait pensée sentiment idéalisme

Premier axe de vie : Le Penseur

Le Dr Schweitzer Penseur connaît un épanouissement intellectuel et artistique total. Il éprouve de grandes satisfactions et de grandes joies puisqu’il évolue dans son milieu d’élection.

Durant cette période la réceptivité est à son maximum. Elle se marque par les signes d’atonie présent sur son visage
Sur le côté gauche ces signes sont particulièrement accusés. Les yeux tombent au dehors, les paupières supérieures sont tombantes, les paupières inférieures gonflées, les chairs sont peu toniques.
Le côté gauche est associé à la réceptivité et la perméabilité ; il est tourné vers le passé et associé à un certain bien être. Autant de caractéristiques propices à l’expression artistique (zone supérieure du front arrondie, oreille de bonne grandeur).

Son hypersensibilité de défense se marque par un sentiment de révolte contre la société dans laquelle il est appelé à vivre. Ce monde qu’il refuse le pousse à rechercher un milieu d’élection qui puisse satisfaire ses velléités profondes d’humanité.

Albert Schweitzer l'homme social
portrait pensée sentiment idéalisme

Deuxième axe de vie : l’Homme social

Ce milieu d’élection, celui de Schweitzer l’Homme social c’est Lambaréné, la micro société qu’il a édifiée, son hôpital, sa communauté du Gabon.

Dans cette seconde partie de vie (de l’âge de 30 ans jusqu’à la fin) il réalise son œuvre. La forêt africaine lui convient mieux que la vie mondaine. Le côté droit du visage (côté actif qui est tourné vers l’avenir, où il se heurte aux obstacles, où il est sensibilisé aux autres) est plus tonique : il se confronte à la réalité.

C’est exclusivement dans le milieu d’élection que l’élan dynamique vers l’autre (nez projeté, modelé épais) peut s’extérioriser.

Il se caractérise par une affectivité de contact, un besoin de donner et recevoir de la chaleur, de la tendresse, qui passe par le sens tactile. Il serre dans ses bras, il tient par l’épaule, il embrasse, il porte… Alors qu’en sa qualité d’introverti il n’aime ni la foule, ni les effusions et encore moins les contacts physiques.
C’est dire à quel point la notion de milieu d’élection est très importante pour comprendre la personnalité du Dr Schweitzer et son oeuvre.

En dehors de son milieu d’élection, il porte un masque et  se montre réservé et timide. Il fonctionne majoritairement sur un mode défensif. Son apparente froideur est alors la manifestation d’une grande sensibilité de défense. Cette apparente « double personnalité » est caractéristique des personnes dont le visage est fortement marqués de rétraction intériorisante.

Le Penseur Solitaire cohabite avec l’Homme Social

Son adaptation à l’environnement se fait en souplesse grâce à sa faculté de s’extravertir ou de s’introvertir en fonction des situations qui se présentent, c’est-à-dire d’accepter de recevoir ou de refuser. Toutefois il a quand même tendance à vouloir adapter le milieu plutôt que de s’y conformer.

Ainsi, par moment l’effusion qui règne, la promiscuité, le monde qui tourne autour de lui, lui sont nécessaires pour s’immerger dans l’atmosphère de sa communauté. Alors qu’à d’autres moments le calme de la forêt lui est nécessaire ainsi que des moments de solitude, pour se ressourcer.
Sa vie intérieure est riche et il a besoin de réfléchir profondément, d’écrire ou de jouer de l’orgue.

Albert Schweitzer humaniste
portrait pensée sentiment idéalisme

Dans tous les domaines de sa vie il privilégie la qualité à la quantité. La sélectivité est sa marque de fabrique. D’ailleurs son existence entière est articulée autour de ses choix de vie, eux mêmes régis par ses valeurs, son sens de la morale et de l’éthique. Quand il a déterminé un but à atteindre, il met toute son ardeur pour réaliser son objectif. Pour cela il n’hésite pas s’imposer des règles de vie drastiques, qu’il suit avec rigueur. Rien ne peut lui barrer la route et il écarte tout ce qui peut le détourner de son chemin

Un idéaliste qui s’engage avec passion

Le Dr Schweitzer est animé d’un grand dynamisme marqué par un élan prudent vers les autres (hors du milieu d’élection). Le visage est allongé, le nez projeté, les côtés du visage sont applatis. C’est quelqu’un qui est habité d’un désir de se surpasser, de changement, de mouvement, d’aventure et d’espace.

Grâce à son instinct et à son flair, il a l’intelligence des situations et des hommes : il sait improviser. Débrouillard et astucieux il se sort de la plupart des situations : il retombe toujours sur ses pattes.

Dynamisme d'Albert Schweitzer
portrait pensée sentiment idéalisme

Il est indépendant et défend jalousement sa liberté de se consacrer à son œuvre sans concession. Néanmoins, le regard de l’autre est important à ses yeux. En effet, il aime plaire et séduire et a besoin d’être reconnu, surtout par les personnes qui composent son milieu d’élection. Ce qui en soi est contradictoire avec son besoin de liberté et d’indépendance.

Il aime vivre entouré de compagnons animés par le même idéal que lui. Sa communauté est un élément structurant et sécurisant.

Il a des projets multiples, c’est un idéaliste qui s’engage dans une cause avec passion et prône des idées avant gardistes. D’ailleurs ainsi qu’en témoigne les propos du Dr Jean-Pierre Willem dans son livre « Mémoires d’un médecins au pied nus » :

« Cette communauté que Schweitzer fait vivre dans le respect de l’environnement culturel du malade est à l’avant-garde d’une prise de conscience de l’aspect psychoaffectif de la société humaine ».

Dr Willem

Le dynamisme et le contrôle sont donc omniprésents chez le Dr Schweitzer, mais loin de s’opposer, ils s’allient et enrichissent sa personnalité.

Un homme de devoir

Homme du juste milieu dont la conduite est souple et sage, le Dr Schweitzer fait preuve d’une efficacité prudente et en toute chose sait prendre son temps.

Il prend du recul sur les situations et les individus, ce qui fait l’objectivité de ses choix.
Tout, chez lui, est passé au crible de la réflexion et rien n’est décidé à la légère, pas plus ce qu’il dit, que ce qu’il fait.
Son libre arbitre est fort grâce à son pouvoir de choix, à sa maîtrise, à sa capacité d’envisager les conséquences de ses actes.

Doté d’un grand sens du devoir, des responsabilités et de l’engagement, il procède de lui-même et obéit à ses propres règles.

La grande maîtrise de soi et la sagesse dont il fait preuve lui confèrent une autorité naturelle sur les autres. C’est quelqu’un de fiable qui tient sa parole et honore ses promesses.

Homme de devoir Albert Schweitzer
portrait pensée sentiment idéalisme

Grâce à l’élan passionnel qui l’anime, il met de l’ardeur dans tout ce qu’il entreprend. Il a besoin de s’investir dans un projet, une œuvre. Il est exigeant avec lui-même comme avec les autres. Ses sentiments sont profonds, et intenses, il est fidèle en amour comme en amitié. Il peut mettre du temps à s’attacher, mais lorsqu’il le fait, c’est d’un lien indéfectible.

En revanche, il ne faut ni le trahir, ni le décevoir sous peine de le voir se desinvestir totalement de la relation.

Il défend avec fougue ses opinions et ses prises de positions. Ses arguments sont difficiles à contrer. Il passe volontiers pour quelqu’un d’autoritaire et d’entêté.

S’il écoute avec attention, les points de vue et les conseils qu’on lui donne, pour autant il ne se laisse pas influencer. Il est autonome dans ses décisions et régit sa vie.

Homme de Pensée et de Sentiment

La personnalité du Dr Schweitzer s’articule autour d’une double dominante : cérébrale et affective. Ses idées et ses projets sont toujours en lien avec l’affectivité et les relations sociales.

La zone affective (pommettes, nez, joues) est plus conflictuelle (au sens de conflit intérieur). En effet, elle est à la fois marquée de dilatation (pommettes larges et nez important) et de forte rétraction (la zone de chaque côté du nez est en retrait).

Le Dr Schweitzer a besoin de partager ses valeurs, ses projets et ses idées, dans une relation de qualité. Dans son milieu d’élection, les échanges sont faciles et abondants.

C’est dans ces deux domaines qu’il s’épanouit le plus, qu’il trouve ses motivations, éprouve ses plus grandes joies et ressent le moins les effets de la fatigue.
Le Cérébral et l’Affectif sont les deux sphères dans lesquelles il a le plus fort potentiel, les meilleures aptitudes et la plus grande capacité à donner et à recevoir. C’est par le biais qu’on entre le plus facilement en contact avec lui, qu’on peut l’intéresser, l’influencer et avoir prise sur lui.

En cas de coups durs (deuils, chagrins, rupture, rejet…) il sera plus vulnérable dans ces deux axes de vie. En cas d’attaque sur l’Affectif ou le Cérébral, les symptômes se manifestent dans l’étage en rétraction (donc plus fragile) ici la zone instinctive/active (espace nasolabial, mâchoire, bouche).
Cette zone du visage, correspond au bas du corps.
D’ailleurs c’est à la suite d’un choc affectif il contracte la dysentrie. En effet, pendant la guerre 14/18 les alsaciens sont considérés comme ennemis et il est interné à Bordeaux.

Le rôle de la composante féminine

L’antagonisme réceptivité-activité (perméabilité/activité) présent dans le visage du Dr Schweitzer s’objective par l’opposition des traits de structure appartenant à l’autre sexe.

composante féminine chez Albert Schweitzer
portrait pensée sentiment idéalisme

NB: Chacun d’entre nous possède en lui une composante de l’autre sexe, qui nuance sa personnalité et sa conduite. A chaque archétype (masculin et féminin) correspond une structure de visage qui lui est propre. Ainsi, par exemple, une femme présentant une mâchoire solide et de forme carrée est animée par un fort instinct de lutte et de combativité (caractéristiques de l’archétype masculin). Un homme à mâchoire étroite et angles mandibulaires estompés au charnu moelleux est plus perméable à ce qui l’entoure. Il fait preuve de patience et de souplesse dans ses contacts (caractéristiques de l’archétype féminin). Bien entendu il s’agit là d’exemples extrêmes.

Chez le Dr Schweitzer, Féminin et Masculin loin de s’opposer, s’associent et se renforcent pour un enrichissement de sa  personnalité.
Selon les circonstances l’une ou l’autre des composante prend l’ascendant.

Ainsi  la composante féminine se manifeste à la fois dans les domaines de l’expression artistique, de la prédication et aussi dans sa mission d’aide et de soutien. Les domaines où la réceptivité, l’intuition, la souplesse, l’empathie, la patience et imagination, sont requises.
Les caractéristiques du sexe dominant se manifestent dans toutes les actions que le Dr Schweitzer exerce sur l’extérieur.
Par exemple, l’administration de l’hôpital, la conduite des travaux,  la lutte contre une épidémie. Autant de domaines qui font appel à sa puissance d’action, sa combativité, son indépendance, sa volonté de triompher des obstacles.

Le Féminin dans la Pensée, le Sentiment et l’Activité

Au niveau cérébral : L’intelligence est plus réceptive , plus souple et plus intuitive. Elle apporte de la subtilité et de la nuance à la logique scientifique et concrète du Dr Schweitzer.
Signes morphologiques : zone supérieure du front arrondie – yeux atones – paupières supérieures tombantes – regard doux et rêveur

Au niveau affectif : l’ouverture aux impressions est favorisée ainsi que la perméabilité à la joie et à la tristesse des autres.
Grande capacité à donner et recevoir de la tendresse. La composante féminine apporte de la pondération aux manifestations de son hypersensibilité de défense (froideur, réserve, timidité, susceptibilité, exigence).
Signes morphologiques : nez de bonne taille, projeté vers l’extérieur, large et charnu – épaisseur du modelé du visage  (chairs lourdes et épaisses).

Au niveau instinctif/actif : la finesse de la mâchoire du Dr Schweitzer indique son penchant pour l’Art. La composante féminine vient nuancer de souplesse sa grande combativité, et sa volonté farouche de triompher des obstacles.
Signes morphologiques : mâchoire peu large bien que solide – angles mandibulaires estompés flaccidité des joues

Aptitudes cérébrales

Aptitudes cérébrales
portrait pensée sentiment idéalisme

Sa Pensée est lestée au Sentiment

La vie cérébrale du Dr Schweitzer est un mélange d’idéalisme et de réalisme.
Inséré dans les réalités concrètes il est doté d’un sens pratique qui le mène droit à l’action qu’il estime devoir accomplir.
Cette exigence de réalisme lui fait abandonner sa carrière d’intellectuel pour se consacrer à la médecine et partir en mission humanitaire.

Son idéalisme et sa solidarité ne sont plus à démontrer. Il est animé par un désir de vouloir restituer à chaque individu sa dignité en les aidant matériellement et moralement. Sa pensée est lestée aux sentiments.

Le besoin de comprendre et de trouver des solutions

Les informations sont acceptées par les sens mais validées par la réflexion.
Cette prise de recul correspond à un besoin de s’accorder un temps de réflexion avant de prendre une décision. C’est grâce à cette prise de hauteur qu’il accède à la connaissance des situations, des êtres et des objets.

Sa pensée est plus profonde que rapide et le temps de réflexion peut être long. La pensée n’est pas inhibée pour autant, et ne tourne pas en rond.
La décision finit par aboutir.

Sa pensée est sélective, il choisit les domaines dans lesquels il veut oeuvrer ou qu’il veut approfondir.
Il décide en toute conscience, et ne s’engage jamais à l’aventure sans avoir envisagé toutes les  conséquences.

L’objectif visé est atteint quoi qu’il lui en coûte.

Partant d’idées générales (qu’il puise dans le concret) il établit des théories fondées sur l’expérience. Il est capable de conceptions d’ensemble et d’abstraction.
Sa grande réceptivité intellectuelle lui confère également des dons pour l’Art et plus particulièrement pour la musique.

Aptitudes relationnelles et affectives

Aptitudes affectives
portrait pensée sentiment idéalisme

Il n’est jamais fatigué d’aimer

Le Dr Schweitzer a fondamentalement besoin d’être en contact avec le vivant. La nature, les animaux et les êtres humains sont nécessaires à sa vie.

Ces besoins de contacts sociaux, d’échanges et de partage sont très importants.
Dans son milieu d’élection le Dr Schweitzer va vers l’autre avec chaleur et se nourrit de contacts physiques. Il a besoin de serrer dans ses bras, d’embrasser…
Sa perméabilité et son empathie lui permettent de ressentir, dans son propre corps, les joies et les souffrances des autres. Sans sa capacité à se protéger (fermeture) lorsque les circonstances l’exigent, cette trop grande empathie pourrait être source de vulnérabilité.

Le Dr Schweitzer est animé d’un élan passionnel qui s’objective par une soif de justice et d’aventure, ainsi qu’une exigence dans la qualité de la relation.
Son besoin de liberté et d’indépendance lui donne l’élan pour mettre de l’ardeur dans tout ce qu’il entreprend.
Grâce à sa rétraction intériorisante, qui fait office de frein, cet élan est tempéré et fait de lui un homme du juste milieu.

La grande  exigence affective  dont il fait preuve et sa large ouverture au monde des sentiments coexistent avec un intense besoin de faire retraite en lui-même.
Il s’ensuit un conflit intérieur qui l’empêche d’exprimer ce qu’il ressent (hors de son milieu d’élection).
Pudeur et retenue s’expriment alors sous forme d’hypersensibilité, de susceptibilité…

L’énergie des sentiments refoulés dynamise la pensée, par transfert dans le domaine cérébral.
Ainsi sublimés, ses sentiments colorent son imagination et deviennent source d’inspiration dans l’expression de ses talents artistiques et littéraires.

Aptitudes instinctives/actives

aptitudes instinctives/actives
portrait pensée sentiment idéalisme

Souplesse et fermeté

L’activité est chez le Dr Schweitzer, au service de ce qu’il a décidé. 

Il y a chez lui non seulement une grande volonté d’action, mais une grande détermination, une constance dans la réalisation.

Il s’appuie sur des règles de vie personnelles et son sens de la discipline est mesuré et contrôlé. Son self control et sa sagesse lui confère une autorité naturelle sur les autres. 

Tout, chez lui, est un alliage de souplesse et de fermeté.

Il sait adapter son rythme de réalisation à la difficulté de la tâche, et peut, si besoin, donner des coups de collier.
L’action est lancée avec douceur, mais quand le but est défini, tout est mis en oeuvre pour que l’objectif soit réalisé.

Sa grande puissance se lit aussi dans sa capacité à  supporter des conditions difficiles (climat tropical, bruits, odeurs, manque de confort, travail éreintant…). Sur le visage cette capacité se concrétise par la lourdeur des chairs et la rétraction dynamisante.

Le Dr Schweitzer est à l’aise avec la matière, de par son modelé très charnu.

Il perçoit le monde par la sensation.
Son sens tactile est très développé : il a besoin de contacts physiques (dans le milieu d’élection). 

Ses instincts (nutrition, agressivité, sensualité) sont maîtrisés et ne se manifestent librement que dans certaines conditions.

Pour conclure

Portrait morphopsychologique
portrait pensée sentiment idéalisme

Un homme singulier à la fois complexe et simple.

Homme de Pensée et de Sentiment (double dominante), le Dr Schweitzer est tout à la fois introverti et extraverti. Sa personnalité, dominée par les forces de conservation jusqu’à l’âge de 30 ans sa personnalité s’extravertit à la maturité.
Chez lui, rien ne s’oppose, au contraire, tout fonctionne par alternance ou par affinité: ouverture/sélectivité – souplesse/fermeté – activité/passivité – idéalisme/réalisme 

Ce personnage m’a fait avancé dans ma pratique du portrait. J’y ai passé beaucoup de temps mais j’ai éprouvé un réel plaisir à dérouler le fil de sa vie.
Je ne peux pas refermer ce portrait avant de partager avec vous une citation de ce grand Sage :

Le succès n’est pas la clé du bonheur. Le bonheur est la clé du succès.
Si vous aimez ce que vous faîtes, vous réussirez.

Albert Schweitzer

Merci de me donner votre avis en utilisant le formulaire de contact.
En attendant,

Soyez vous-même et cultivez la différence !

@+ Isabelle


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 thoughts on “Portrait morphopsychologique d’Albert Schweitzer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *