Morphopsychologie : l’influence du sexe opposé

Morphopsychologie : l’influence du sexe opposé

1ère partie : Les signes de masculinité et de féminité sur le visage

La morphopsychologie nous apprend que notre personnalité subit, à notre insu, l’influence de la composante du sexe opposé.

A l’image du dieu Shiva (représenté moitié homme, moitié femme),  chacun d’entre nous est composé d’un alliage des deux principes : le Masculin et le Féminin.

Ainsi le caractère et la conduite de l’Homme sont influencés par sa part de féminité, et la personnalité de la Femme par ce qu’elle a de masculin en elle.

morphopsychologie dualité et influence du sexe opposé chacun d'entre nous est composé d'un alliage de féminin et de masculin

L’article d’aujourd’hui parle de la cohabitation,  chez un même individu, des deux tendances sexuelles opposées : le Masculin et le Féminin.

  • Vont-elles s’accorder, se séparer, se refouler ou bien s’inverser ?
  • Quel impact les deux tendances ont-elles sur la personnalité et le comportement des personnes ?
  • Comment déceler les signes de cette double appartenance ?
  • Comment allier Masculin et Féminin ?

Autant de questionnements auxquels je vais m’efforcer de répondre.  Mais avant de commencer je vous propose une petite mise au point quant aux termes que je m’apprête à employer. 

Pour bien se comprendre 

L’Homme et la Femme sont d’égale valeur, ça c’est le principe de base sur lequel je ne reviens pas.

Les comparaisons auxquelles j’ai recours sont morphologiques (structures constatées) et comportementales (attitudes psychologiques et physiologiques).

La description des signes caractéristiques de la féminité et de la masculinité est volontairement schématique pour faciliter la compréhension de l’article. 

Gardez à l’esprit que les caractéristiques morphologiques qui servent de référence, existent rarement à l’état pur.

morphopsychologie dualité et influence du sexe opposé Nous interprétons tous les mots selon notre dictionnaire

Nous avons tous notre dictionnaire personnel et chaque mot que nous entendons, lisons ou utilisons, s’y réfère naturellement.
Aussi, pour éviter toute ambiguïté dans la teneur de mes propos, je vais vous indiquer le sens de certains termes incontournables que je vais utiliser tout au long de cet article.

Dominante sexuelle ou sexe principal :

C’est un ensemble de caractéristiques qui fait dire de quelqu’un sans hésitation : c’est un homme ou c’est une femme.
La dominante sexuelle permet de situer une personne dans un type (Masculin ou Féminin) en fonction de la prédominance psychologique exercée par l’un ou l’autre sexe. 

Ce terme ne se rattache pas au sexe d’un point de vue organique.

Composante du sexe opposé ou sexe secondaire :

Ce terme désigne la part des caractéristiques psychologiques du sexe opposé, qui existe en chaque individu.

Il s’agit de la composante féminine chez l’homme et de la composante masculine chez la femme.

La morphopsychologie nous apprends que notre personnalité subit l'influence des sexes opposés

Bisexualité :

C’est surtout le Dr Corman qui utilise ce terme pour désigner la cohabitation des deux principes (Féminin et Masculin) dans chaque  individu.

Intégration de la composante du sexe opposé :

Il s’agit du cas où les deux tendances s’allient et enrichissent la personnalité.

Scission :

La dominante sexuelle et la composante s’opposent et et restent isolées l’une de l’autre, devenant source de conflit interieur. 

Les indices sexués sont visibles sur les traits du visage

Comme vous le savez la morphopsychologie est fondée sur la correspondance qui existe entre la structure morphologique du visage et les traits de la personnalité.

A l’instar d’autres méthodes d’analyse de personnalité, la morphopsychologie permet de reconnaître  les signes correspondant à chaque principe (Masculin et Féminin) et d’en déduire la portée psychologique et comportementale.  

morphopsychologie influence du sexe opposé. L'analyse permet de savoir si les deux principes cohabitent

L’analyse morphopsychologique permet de savoir si les deux principes qui co-existent :

  • s’affrontent engendrant un déséquilibre de la personnalité, source de conflit intérieur 
  • s’allient et enrichissent la personnalité par additionnement de leurs aptitudes respectives
  • s’inversent, la composante du sexe opposé prenant l’ascendant sur la dominante.

La proportion de chaque composante sexuelle valide le sexe principal et établit le degré d’influence de la composante du sexe opposé.

La partie du visage dans lequel la composante est visible, permet de déduire dans quel domaine elle imprime son influence psychique. (Domaine cérébral – affectif – physique). 

Principales aptitudes psychiques de la femme et de l’homme

Chez la femme la Réceptivité prédomine.

morphopsychologie influence du sexe opposé. chez la femme la réceptivité domine

Plus réceptive qu’active, elle a une grande ouverture au monde et elle est perméable à toutes les influences du milieu de vie. Elle s’imprègne inconsciemment de tout ce qui l’entoure

Souplesse : son adaptation est souple et sa sociabilité est aisée. Animée d’un sentiment de communion, elle est capable de ressentir la joie et la tristesse chez les autres.

Intuition : sa compréhension du monde passe par le sentiment intuitif, par la sensorialité (perception par la sensation : contact, goût, visuel).

Chez l’homme c’est l’activité qui est prédominante. 

morphopsychologie influence du sexe opposé. Chez l'homme c'est l'activité qui domine la personnalité

Plus actif que réceptif, il veut dominer et triompher des obstacles. Il a besoin d’avoir prise sur les êtres et les évènements. Sa vie est un combat pour affirmer son individualité.

Tout comme l’activité, la Puissance est en lien avec le développement de l’instinct combatif.

Son intelligence est fondée sur les lois de la Logique

Les aptitudes que je viens de décrire, correspondent à des traits de structure précis que vous allez découvrir dans la description qui suit.

Les signes de la composante du sexe opposé

Qu’ils soient très discrets ou qu’ils prédominent dans la personnalité d’un individu, les signes de la composante du sexe opposé, sont facilement décelables dans le visage.

Je vais les détailler pour l’Homme et pour la Femme étage par étage*.

*La morphopsychologie divise le visage en trois zones appelées étages qui correspondent aux trois domaines de vie : cérébral, affectif et instinctif

Il n’est pas nécessaire que tous les signes de la composante soient présents dans le visage. Un seul signe suffit à imprimer sa marque sur la personnalité.

Signes de la composante masculine chez la femme

Comme je l’ai indiqué plus haut, c’est principalement l’activité qui caractérise le tempérament masculin.

L’activité s’objective par la présence d’éléments toniques sur le visage.

Signes de la composante masculine chez la femme révélé par le morphopsychologie qui démontre l'influence des sexes opposés.
Tonicité

La tonicité se marque par 2 signes essentiels

  • visage court (plus large que haut)
  • ossature en relief recouverte de chairs fermes

Signes secondaires

  • intensité du regard, vif et mobile
  • fentes des yeux, ailes du nez , coins de bouche et ligne des sourcils horizontaux ou qui remontent
  • lèvres plutôt minces et pressées l’une contre l’autre
  • ailes du nez vibrantes

Le morphopsychologue va donc chercher dans le visage de la Femme des indices de tonicité, c’est-à-dire les éléments qui vont “durcir” ses traits.

Étage cérébral

Morphopsychologie  : étage cérébral
influence du sexe opposé
  • front de petite taille qui comporte de petits reliefs 
  • tempes  creuses ou plates
  • arcades sourcilières saillantes
  •  sourcils près de l’oeil horizontaux ou remontés vers l’extérieur 
  • yeux plus ou moins enfoncés dans l’orbite oculaire, horizontaux ou remontants 
Morphoopsychologie influence de la composante masculine à l'étage instinctif

En s’additionnant à la personnalité, ces différents signes, enrichissent l’intelligence féminine par un apport d’ :

  • activité (la pensée est plus vive)
  • clarté
  • logique
  • abstraction
  • précision

Etage affectif/relationnel

Morphopsychologie étage affectif/relationnel
  • pommettes larges, hautes
  • nez aquilin
  • relief du visage tourmenté (alternance de creux profonds et de saillies)
Influence de la composante masculine sur le pan sentimental

En s’additionnant à la personnalité, ces différents signes, enrichissent les sentiments féminins par un apport de :

  • passion
  • ardeur
  • profondeur 
  • indépendance de caractère

Etage Instinctif/Physique

Morphopsychologie etage instinctif
  • largeur de la mâchoire (puissance, force vitale)
  • angles mandibulaires aigus
  • saillie du menton (affirmation de soi, ambition)
  • tenue ferme de la bouche (maîtrise de soi)
  • pomme d’Adam visible
  • cou musculeux
la composante masculine à l'étage instinctif

En s’additionnant à la personnalité, ces différents signes, enrichissent toutes les conduites actives de la Femme par un apport de :

  • dynamisme
  • combativité
  • ambition
  • puissance de réalisation
  • dépense physique

C’est à cet étage que s’exprime le plus fréquemment la composante masculine chez la femme.

La tonicité et la structure de la mâchoire (courte et ferme aux angles marqués) donne alors au visage (qui reste féminin) une singularité particulière qui n’échappe pas aux yeux de l’observateur.
Un contraste apparaît alors, entre l’étage inférieur marqué de masculinité et les deux autres plus féminins.

Signes de la composante féminine chez l’Homme

C’est principalement la Réceptivité qui caractérise le tempérament féminin.

La Réceptivité  s’objective par la présence d’éléments d’atonie sur le visage.

Morphopsychologie influence des signes d'atonie sur le visage

L’atonie se marque par 2 signes essentiels

  • visage allongé (plus haut que large)
  • ossature estompée, faite de courbes douces, recouverte de chairs tendres, peu toniques subissant la gravité

Signes secondaires

  • regard doux et rêveur, comme endormi
  • fentes des yeux, ailes du nez, coins de bouche et ligne des sourcils s’affaissent et tombent au dehors
  •  bouche tendre, voire molle, peu tenue parfois entrouverte
  • ailes du nez peu mobiles

Ce sont cette fois des indices d’atonie que le morphopsychologue va rechercher dans le visage de l’Homme, c’est-à-dire des éléments qui vont “adoucir” les traits.

Étage cérébral

Morphopsychologie étage cérabral de l'homme
  • front large et ample de forme arrondie
  • saillies osseuses estompées, front lisse
  • sourcils hauts sur l’oeil en arc de cercle
  • tempes arrondies
  • yeux grands, ouverts à fleur de visage (globuleux) parfois clairs
  • yeux et paupières supérieures tombants
  • regard doux et rêveur
morphopsychologie influence du sexe opposé

En s’additionnant à la personnalité, ces différents signes, enrichissent l’intelligence masculine par un apport de :

  • réceptivité, imagination
  • perméabilité aux influences de l’environnement
  • souplesse
  • intuition
  • capacité à méditer, à rêver
  • sens artistique
  • patience

C’est à cet étage que s’exprime le plus fréquemment la composante féminine chez l’homme.

L’ampleur arrondie du front ainsi que l’expression douce des yeux globuleux et atones, tranchent avec la puissance virile de la mâchoire. 

Pour la petite histoire, vous remarquerez que la plupart des acteurs mythiques de western (à la virilité valorisée) possédaient cette composante féminine dans le domaine cérébral. (ex : Robert Mitchum ; Gary Cooper, Robert Vaughn)

Morphpopsychologie composante féminine chez les acteurs de werstern

Étage affectif/relationnel

Morphopsychologie étage affectif/relationnel chez l'homme
  • nez petit, potelé, enfantin (nez en trompette)
  • dos du nez concave 
  • narines ouvertes
  • joues arrondies
La morphopsychologie montre que les sentiments s'enrichissent de l'influence du sexe opposé

En s’additionnant à la personnalité, ces différents signes, enrichissent les sentiments masculins par un apport de :

  • douceur, tendresse
  • empathie, écoute
  • besoin d’attention, de protection
  • dépendance affective

Étage Instinctif/physique

Morphopsychologie étage instinctif/physique chez l'homme
  • cou affiné, collier de vénus (rides circulaires)
  • pomme d’adam atténuée
  • mandibule moins large que les deux autres étages (en rétraction)
  • angles mandibulaires estompés
  • contours arrondis,  mâchoire enrobée, parfois double menton
  • structure atone de la bouche (lèvres tendres à molles, coins de bouche tombants)
En s'additionnant à la personnalité, ces différents signes, enrichissent toutes les conduites actives de l'Homme

En s’additionnant à la personnalité, ces différents signes, enrichissent toutes les conduites actives de l’Homme par un apport de :

  • nuance
  • souplesse d’adaptation
  • douceur, chaleur dans les contacts
  • conciliation

La composante est marquéee aux trois étages du visage

Parfois la composante de l’autre sexe est marquée aux trois étages du visage.
Si la dominante sexuelle s’équilibre avec la composante, le visage reste féminin chez la Femme et masculin chez l’Homme.
En revanche plus la composante va imprimer sa marque sur le visage plus il y a risque de conflit intérieur. 

Or selon la Loi d’Harmonie, tout ce qui est excessif est perturbant pour la personnalité.
La question qui se pose au morphopsychologue est de savoir si la personne a en elle les ressources pour maintenir son équilibre.

Morphopsychologie et l'influence du sese opposé, . Plus la composante imprime sa marque plus il y a de risque de conflit intérieur

Dans le prochain article, qui est la seconde partie de celui-ci je vous expliquerai :

  • comment se vit la rencontre des deux tendances 
  • quel impact sur la personnalité
  • comment allier le Masculin et le Féminin

J’espère que grâce à cet article vous avez compris l’apport de la morphopsychologie dans la compréhension de l’influence que peut avoir la composante du sexe opposé.

En attendant…

Soyez vous-même et cultivez la différence !

@+ Isabelle

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 thoughts on “Morphopsychologie : l’influence du sexe opposé

  1. Encore un article passionnant Isabelle. Mais cette fois-ci je te pose ma question : la première : est-ce que la morphopsychologie est reconnue comme une science ? Pourquoi cette question ? Pour savoir si cette matière pourrait être (ou est déjà) utilisée par la justice par exemple.

    Tu sembles être capable de tout deviner chez quelqu’un rien qu’en le regardant… c’est dingue ! (et ça fait un peu peur…)

    Au final ça rejoindrait presque une question déontologique … est ce qu’un candidat à une offre d’emploi pourrait raisonnablement être écarter pour la forme de son visage ? D’ailleurs est ce que la morphopsychologie est utilisée par les cabinets de recrutement ?
    Merci encore pour ton article.

    1. Merci pour tes commentaires enthousiastes.
      La morphopsychologie fait partie des sciences humaines, elle est fondée sur des lois biologique (dilation/rétraction, harmonie, intégration…). Elle est utilisée pour le profilage, la médiation de justice et dans beaucoup de domaines : composition d’équipes, recrutement, orientation professionnelle… Comme la plupart des disciplines d’analyse de personnalités, la morphopsychologie a un code de déontologie.
      Sur le deuxième point, je te rassure, je ne lis pas dans les pensées 😀 je ne décèle que ce que le visage me dit.
      @+ Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *