La morphologie de l’oreille en cinq points

La morphologie de l’oreille en cinq points

Et si je vous disais, comme ça à trac : votre oreille parle de vous à votre insu. Vous auriez du mal à y croire pas vrai ? Et pourtant…
Alors une fois n’est pas coutume,  je laisse de côté le visage pour vous parler de la morphologie de l’oreille en cinq points.

Grâce à cet article vous allez pouvoir épater vos invités pendant les fêtes. 
Imaginez la tête de vos convives quand vous allez proposer une séance de montre moi ton oreille, je te dirai qui tu es.
Vous allez voir comme ils seront bluffés !
Que de rires et de bonne humeur en perspective !!!

Non, sérieusement, je vous ai concocté un court article facile à lire sur ce sujet passionnant qu’est l’oreille.

Quelques mots sur l’oreille

L’oreille, comme le visage, est unique.

Sa forme, son implantation et son inclinaison sont utilisées en criminologie, depuis le 19ème siècle, comme moyen d’identification infaillible.

La morphologie de l'oreille en cinq points
Café des sciences


Aujourd’hui l’empreinte de l’oreille constitue un moyen unique et personnel de protéger l’accès aux données des téléphones portables.

Organe de l’ouïe, implantée sur le crâne, l’oreille est en elle-même une représentation de tout le corps.

En effet les organes et les systèmes majeurs du corps humain sont reflétés dans le pavillon de l’oreille et accessibles grâce à une cartographie des zones réflexes.

C’est la base de la réflexologie de l’oreille, j’ai nommé, l’auriculothérapie.

Depuis plus de 5000 ans, la médecine chinoise utilise une cartographie similaire pour les points d’acupuncture de l’oreille.

Cartographie auriculothérapie

L’analyse de l’oreille en complément du portrait morphopsychologique

Comme l’oreille ne fait pas partie du visage, la morphopsychologie lui accorde assez peu de place.

Pourtant, son analyse complète assez bien le portrait. Elle y apporte de la nuance et permet de confirmer ou d’infirmer les informations recueillies si nécessaire.

Si l’oreille ne fait pas partie de l’analyse du visage elle obéit aux mêmes lois.

Divisée, comme le visage, en trois parties, l’oreille permet de déterminer quelle fonction prédomine chez l’individu.

Ces trois parties correspondent aux trois étages du visages (cérébral, affectif et instinctif) et aux fonctions : penser – aimer – agir.

Les 3 étages du visage
La morphologie de l'oreille en cinq points

La loi dilatation/rétraction s’applique à l’oreille et permet de déterminer la tendance prédominante de la personnalité.

Organe des sens , l’oreille ne fait pourtant pas partie du ” triangle de la communication” comme ses homologues : oeil, nez et bouche.

Elle ne participe pas aux mimiques expressives.

En cela l’oreille est comme le profil, nous n’avons pas le pouvoir de la contrôler.
Elle révèle notre personnalité authentique.

Morphologie de l’oreille en 5 points : 1 – les repères 


Il n’est pas question ici, de mesurer l’oreille, ni de prendre des repères géométriques pour évaluer comment l’oreille se positionne.

Voici une petite astuce pour évaluer la taille de l’oreille. 

Si la taille de l’oreille dépasse celle de la longueur totale du nez, l’oreille est considérée GRANDE.
A l’inverse, quand la taille de l’oreille est plus petite que la longueur totale du nez, c’est une PETITE oreille.

Grande oreille

Je vous conseille de ne pas vous focaliser sur cet aspect.
Fiez-vous à votre instinct et ne retenez que ce qui est flagrant, ce qui saute aux yeux au premier regard.

L’oreille dans l’ensemble du visage

L’analyse de l’oreille doit s’inscrire dans l’ensemble du visage. 
Elle ne peut pas à elle seule déterminer la personnalité.

En règle générale, la forme de l’oreille concorde avec celle du visage.
Ainsi un pavillon dominant va de paire avec un visage en expansion cérébrale.

Un lobe hypertrophié correspond au visage d’un individu qui privilégie l’action.

Des éléments flagrants de contradiction entre le visage et l’oreille doivent interpeller le morphopsychologue.
Cela peut être révélateur de difficultés d’adaptation ou d’équilibre difficile à maintenir.

Les trois parties de l’oreille

La morphologie de l'oreille en cinq points

L’oreille se compose de trois parties :

  • le pavillon
  • la conque
  • le lobe

On retrouve ici la division en 3 étages du visage.

Le pavillon de l’oreille correspond à  la zone cérébrale…
C’est la fonction pensercomprendreréfléchir et imaginer.
Quand le pavillon prédomine sur la conque et le lobe, la pensée est le moteur de vie et régit l’ensemble du comportement.
Un pavillon fortement ourlé indique une intelligence concrête.

La conque correspond à la zone affective et relationnelle…
C’est la fonction aimer – partager – échanger.
Lorsque la conque est prédominante sur les deux autres parties de l’oreille, tous les domaines de la vie sont lestés de sentiments.
L’affectivité est la principale motivation et dirige la vie du sujet.

Le lobe correspond à la zone instinctive/active…
C’est la fonction toucher – bouger – agir.
Un lobe qui prédomine indique une personnalité qui privilégie l’activité. Une grande importance est donnée aux sensations.

Morphologie de l’oreille en 5 points : 2 – dilatation et rétraction

La loi dilatation/rétractation s’applique à l’oreille comme à l’ensemble du visage. 

Une oreille grande et  large (de forme dilatée) signifie que les forces d’expansion prédominent chez l’individu.
Elle indique une personnalité de type extraverti qui se caractérise par :

  • force vitale importante
  • ouverture aux influences extérieures
  • abords faciles, contacts chaleureux
  • caractère sans angle
  • sens pratique
  • réceptivité 
  • docilité et bienveillance
La morphologie de l'oreille en cinq points dilatation rétraction
Clark Gable – oreille grande et large


Petite, étroite et fine (de forme rétractée), l’oreille indique que ce sont les forces de conservation qui prédominent. La personnalité  est de type introverti et se caractérise par :

  • fatigabilité
  • protection face aux influences extérieures
  • abords difficiles, réserve, fermeture
  • échanges restreints et ciblés
  • hypersensibilité
  • humeur changeante
  • recherche la solitude
Mia Farrow – Oreille étroite

Morphologie de l’oreille en 5 points : 3 – implantation

La position de l’oreille s’évalue par rapport à la hauteur du crâne. Mais comme je vous le disais dans l’intro, on ne va pas prendre de mesures.

On va faire simple. 

L’oreille haute

Considérez que l’oreille est haute quand elle est positionnée à distance de l’angle de la mâchoire.

La morphologie de l'oreille en cinq points: l'oreille haute
Angelina Jolie


Une oreille implantée haut, indique :

  • légèreté de la pensée
  • vivacité d’esprit
  • idéalisme

L’oreille basse

Considérez que l’oreille est basse lorsqu’elle est implantée au plus près de l’angle mandibulaire.

La morphologie de l'oreille en cinq points : l'oreille basse
Audrey Hepburn

Une oreille implantée bas indique :

  • ancrage dans le concret
  • pensée rationnelle
  • réflexion

Morphologie de l’oreille en 5 points : 4 – inclinaison

L’oreille verticale – la mesure

La morphologie de l'oreille en cinq points : oreille verticale
Ginifer Goodwin

L’oreille verticale s’interprète de la même manière que le front redressé. Elle indique :

  • action mesurée
  • réflexion
  • pondération
  • contrôle et maîtrise de soi

Si l’oreille est plus droite que le front, à la spontanéité intellectuelle, se substitue une réflexion qui peut retarder l’action.

L’oreille oblique – le dynamisme

La morphologie de l'oreille en cinq points
Johny Halliday

L’oreille oblique ou très inclinée indique :

  • impulsivité
  • excès de vivacité
  • dynamisme
  • absence de contrôle

Lorsque l’oreille est plus oblique que le front, la spontanéité de la décision s’allie à une pondération intellectuelle.

L’appréciation est à nuancer selon le degré d’inclinaison.

Morphologie de l’oreille en 5 point : 5 – particularités

Oreille décollée

L’oreille décollée indique une indépendance d’esprit.

La morphologie de l'oreille en cinq points
Jennifer Gardner

Le sujet est ouvert et peut faire preuve d’impulsivité.

La morphologie de l'oreille en cinq points
Serge Gainsbourg

Autonome, il éprouve une certaine difficulté à se plier aux normes et à accepter les règles de discipline trop strictes.

Oreille plaquée au crâne

L’individu est dépendant du milieu extérieur.

De caractère assez soumis, il est docile et obéit aux lois, au chef, au conjoint, à la famille…

La morphologie de l'oreille en cinq points


Il manque de souplesse et peut faire preuve de rigidité.

Il y a chez lui une émotivité intériorisée qui génère une tension permanente.

La morphologie de l'oreille en cinq points
Julien Lepers

Lobe de l’oreille

  • Petit lobe = faible vitalité, irritabilité, difficulté à concrétiser
La morphologie de l'oreille en cinq points
petit lobe
  • Grand lobe= bonnes réserves d’énergie vitale
La morphologie de l'oreille en cinq points
Grand lobe
  • En équerre et fixé à la joue = esprit combatif, état nerveux, cherche à s’imposer.
La morphologie de l'oreille en cinq points
Vanessa Paradis : lobe en équerre
  • Presque inexistant fixé à la joue en biseau : nervosité, tension psychique, manque de contrôle
La morphologie de l'oreille en cinq points
  • Prédominant allongé et souple, détaché de la joue : sensorialité exigeante mais qui s’exprime sur un mode calme, équilibre
La morphologie de l'oreille en cinq points
  • Charnu, gonflé : vitalité charnelle importante
La morphologie de l'oreille en cinq points
Carlos
  • Charnu,gonflé + bouche non tenue + lèvre inférieure éversée
    Instincts non maîtrisés
    Tentative de prise de pouvoir sur l’autre
    Sensualité débridée
La morphologie de l'oreille en cinq points
Harvey Weinstein

Et bien voilà, le voyage autour de l’oreille est terminé.

Entraînez-vous et racontez moi dans les commentaires comment vous vous en ètes sortis.

En attendant,

Soyez vous-mêmes et cultivez la différence

@+ Isabelle

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour recevoir gratuitement "Décrypter un visage en 7 étapes"