La morphopsychologie, outil précieux du coach en image

La morphopsychologie, outil précieux du coach en image

Bonjour tout le monde ! Envie d’en savoir davantage sur les applications de la morphopsychologie ? Oui  ? Ça tombe bien car dans l’article d’aujourd’hui, je vous explique en quoi la morphopsychologie est un outil précieux au service du coach en image.

Plus précisément, il s’agit de comprendre comment les fondamentaux de la morphopsychologie optimisent les résultats du coaching en image.

La morphopsychologie, outil précieux du coach en image

Pourquoi avoir choisi l’exemple du coaching en image

Il y a plusieurs raisons qui expliquent ce choix :

  • Si j’ai choisi ce métier pour illustrer mon article, c’est tout simplement  parce qu’il m’est familier. Or, c’est connu, il est bien plus facile d’écrire sur un sujet que l’on maîtrise.  

    Il se trouve qu’il y a quelques années, je me suis reconvertie dans ce métier.

    C’est d’ailleurs au cours de ma formation initiale de coach en image, que j’ai découvert la morphopsychologie. 
    J’ai eu un coup de foudre pour cette discipline hors du commun, et du coup, j’ai réorienté mon activité professionnelle. 
  • L’image personnelle,  l’image professionnelle, celle qu’on véhicule, celle qu’on projette…, est un sujet universel et intemporel qui intéresse tout le monde.
  • Les bénéfices de la morphopsychologie sont les mêmes pour tous les métiers de la relation d’aide telle que Carl Rogers la définit :

« J’entends, par ce terme de relation d’aide, des relations dans lesquelles l’un au moins des deux protagonistes cherche à favoriser chez l’autre la croissance, le développement, la maturité, un meilleur fonctionnement et une meilleure capacité d’affronter la vie”

Carl Rogers

Je range donc dans cette catégorie (article les applications) : l’accompagnement, le conseil et le développement personnel.

La mission du coach en image

La morphopsychologie, outil précieux du coach en image

Pour en savoir un peu plus sur le coaching  en image, je vous propose un petit tour d’horizon du métier.

Ce métier est désigné sous plusieurs appellations :

  • coaching en image
  • conseil en communication par la valorisation de l’image
  • conseil en image/relooking
  • makeover

Le coach en image accompagne son client dans la réalisation de son changement d’image à l’aide d’outils spécifiques. (coaching, colorimétrie, morphologie, posture/gestuelle, style vestimentaire, coiffure, maquillage…). 

La morphopsychologie, outil précieux du coach en image

Son objectif est la mise en adéquation de “l’être et du paraître”.

L’objectif du coach en image 

  • rendre son client autonome dans la gestion de son image 
  • proposer des moyens concrets et mesurables pour atteindre ses objectifs 
  • accompagner le client dans toutes les étapes du processus de valorisation de son image (1).
  • aider le client à découvrir sa personnalité authentique et à trouver sa voie

(1)Dans le livre de Noémie de St Cernin j’ai trouvé une définition de l’image de soi que je trouve assez pertinente.

L’image que nous avons de nous-mêmes est l’expression d’une bonne ou mauvaise représentation mentale et physique de ce que nous sommes.

Ce regard que nous portons sur nous est la combinaison de l’image que nous nous faisons de nous-mêmes en général (qui je suis), mais aussi de notre corps (comment je me vois) et de nos expériences  (comment je m’évalue).

La morphopsychologie, outil précieux du coach en image

Besoins du coach en image

Pour réaliser sa mission, le coach en image a besoin d’identifier 4 éléments indispensables :

  1. contexte problématique actuel du client. C’est-à-dire ce qui fait qu’aujourd’hui, la situation n’est pas satisfaisante pour lui.
  2. objectif visé. Il s’agit de la situation qu’il veut atteindre pour être épanoui.
  3. problème, c’est l’écart entre la situation existante (insatisfaisante) et la situation souhaitée (satisfaisante).
  1. le besoin, ce qui manque au client pour résoudre son problème et obtenir ce qu’il veut. 

Pour parvenir à identifier ces quatre points, le coach en image… 

  • cerne la personnalité du client, 
  • détecte  les véritables besoins
  • appréhende  les enjeux
  • mesure  sa motivation
  • évalue son état émotionnel du moment

C’est au cours du premier entretien avec son client, que le coach en image fait tout ce travail d’investigation. 


A l’issue de cette première rencontre le coach en image propose un cadre d’intervention pour atteindre les objectifs. (nombres de séances, engagement mutuel, calendrier, suivi…). Le client valide et un plan d’action est mis en place.

L’enjeu du coach en image

Tout le plan d’action repose sur les informations recueillies au cours de cet entretien. 

Le coach en image dispose de plusieurs techniques pour obtenir les informations qui lui permettront d’accomplir sa mission. 

Aux  outils classiques de coaching (questionnaires) le conseiller en image utilise parfois des outils annexes. 

Ces outils lui permettent de confirmer ou d’infirmer les informations qu’il a recueillies  au cours de l’entretien de découverte. 

L’enjeu est de réunir un maximum d’informations en un minimum de temps. 

Il est important qu’il tisse le plus tôt possible un lien de confiance avec son client.  

Quelques une de ces méthodes : l’ennéagramme, méthode des 4 couleurs, Mbti, synergologie, méthode OCEAN.

La morphopsychologie, une solution facile pour obtenir de meilleurs résultats

Le choix d’utiliser la morphopsychologie comme outil annexe du coach en image présente de nombreux avantages.

La morphopsychologie permet au coach en image d’accéder plus rapidement à la personnalité de son client. 

Son approche est très fine et donne une vision globale des forces et des leviers d’action dont son client dispose pour atteindre ses objectifs

La communication est facilitée puisqu’elle tient compte des composantes de la personnalité

Un changement d’image réalisé en harmonie avec les composantes de la personnalité authentique a plus de chance d’être stable et durable. 

Un coach en image initié à la morphopsychologie est en capacité de proposer un cadre d’intervention qui n’entre pas en conflit avec les puissances inconscientes de son client. 

Une analyse de personnalité en temps réel

L’analyse des principaux traits de caractère est très rapide. L’observation du visage s’effectue en temps réel. 

Au moment où le coach en image aperçoit son client, il sait déjà comment l’aborder et quelle posture d’accueil il va adopter.
Ensuite au fur et à mesure de l’entretien les informations essentielles sont à sa disposition, sur le visage qui lui fait face et il ne lui reste qu’à ajuster.

C’est un des grands avantages de la méthode morphopsychologique. Elle ne nécessite pas un temps d’analyse, les déductions sont immédiates.

Bénéfices

  • anticipation 
  • communication facilitée
  • mise en confiance, car le client se sent compris

L’individu n’intervient pas durant l’analyse

A la différence de la plupart des autres méthodes d’analyse de personnalité, la morphopsychologie ne nécessite pas l’intervention de la personne. 

Pas besoin de questionner son client car toutes les réponses se trouvent sur son visage

Il n’est pas nécessaire de faire reformuler les réponses, de préciser le sens des mots,  ni de s’assurer du niveau de compréhension.
Pas d’ambiguïté dans les réponses non plus. 

Bénéfices

  • gain de temps
  • gain d’énergie
  • informations fiables

Le décryptage des visages permet de découvrir ce qui n’est pas dit. 

Les caractéristiques comportementales, la personnalité, les motivations profondes et la nature authentique du client permettent de découvrir ce qu’il ne peut formuler. En effet, la plupart de ces informations  échappent à son champ de conscience.

Pour  mettre en oeuvre un  plan d’action adapté à son client, le coach doit obtenir par lui-même les informations sur les points suivants :

  • énergie vitale
  • confiance en soi
  • maîtrise de soi
  • tonus
  • autonomie
  • assimilation
  • volonté d’action
  • adaptabilité, souplesse
  • sensibilité
  • talents
  • Bénéfices 

Le coach sait comment procéder pour que le transfert des compétences soit durable et optimal. 

Il adapte ses pratiques au mode d’apprentissage et d’acquisition du client, en tenant compte de ses aptitudes et de ses possibilités du moment.

Il sait quelles solutions vont obtenir l’adhésion du client.


Acquisition rapide des fondamentaux de la morphopsychologie

Décrypter un visage dans l’optique d’améliorer ses résultats ne nécessite pas un enseignement poussé.  
Il ne s’agit pas de devenir morphopsychologue !

L’objectif est d’obtenir quelques clés efficaces et faciles à utiliser.

Les connaissances de base de la morphopsychologie comme outil du coach en image s’acquièrent rapidement

Il existe des modules d’initiation  qui se déroulent sur une durée qui varie entre 2 et 4 jours.

Au terme de ces journées d’initiation, le coach est capable de :

  • cerner les grandes tendances de la personnalité de son client (extraversion, introversion, tonus, force vitale)
  • identifier ses besoins essentiels (être libre, comprendre, s’exprimer, bouger…)
  • découvrir le domaine dans lequel il trouve ses motivations (cérébral, relationnel, instinctif/actif)
  • adapter sa communication à la personnalité du client
  • savoir comment son client interagit avec l’extérieur

C’est suffisant pour optimiser ses résultats et répondre encore plus finement à la demande du client.

La morphopsychologie, outil précieux du coach en image

Bénéfices 

  • Grâce aux attentes qu’il a cernées, le coach pose les bonnes questions.
    Il s’ensuit que le client formule plus facilement sa demande et exprime plus spontanément ce qu’il ressent. 

    Ses réponses orientent le coach vers des modes d’action adaptés.  Actions qui permettent au client de résoudre son problème, dans le respect de sa nature profonde.
  • La communication devient plus facile et plus agréable. Le coach sait comment aborder son client et comment s’adresser à lui.

    Il connaît ses valeurs, ses besoins et ses motivations inconscientes.

    Le coach peut ainsi optimiser la portée et l’impact de ses messages grâce à l’utilisation d’un langage et d’un vocabulaire choisis.

La morphopsychologie permet de troquer des entretiens longs et parfois difficiles, contre une conversation fluide et agréable pour un résultat gagnant/gagnant. 

Le coach en image fait évoluer sa pratique

Un coach en image qui utilise la morphopsychologie comme outil du coaching en image, n’exerce plus jamais son métier comme il l’a appris.
C’est un peu comme un kiné qui devient docteur en ostéopathie

L’approche n’est pas la même.

Il ne s’agit plus de coller aux “canons” universels de l’esthétique, mais d’utiliser les techniques du conseil en image pour réaliser l’accord parfait entre apparence et personnalité.

Le morpho conseil en image

Le morpho conseil en image est donc une nouvelle approche du coaching en image que décrit Vanda Garnier

Elle consiste à utiliser les enseignements de la morphopsychologie pour tisser avec l’apparence un lien étroit entre les caractéristiques physiques et psychiques d’une personne. En accordant ainsi le paraître à la personnalité, on obtient un résultat beauté inédit : « l ’expression d’un nouveau bien être intérieur »

Vanda Garnier

La pratique du morpho conseil en image se décline pour :

  • communiquer, cest la morpho-communication – pour adapter le langage, les mots et l’attitude, au profil morphopsychologique de l’interlocuteur
  • maquiller, cest le morho-maquillage – mettre certaines parties du visage en valeur (d’après la lecture du visage) pour un maquillage en harmonie avec la personnalité.
  • trouver son style, cest le morpho style – faire correspondre le style vestimentaire à la personnalité, à la morphologie et au fonctionnement du client
  • la coiffure, cest la morpho coiffure – au-delà de l’approche du visagiste, c’est adapter une coiffure ou une couleur à un visage unique, en adéquation avec la personnalité

Pour conclure

A la lecture de cet article,  vous pouvez constater l’apport indéniable de la morphopsychologie dans le processus de valorisation de l’image. 

La morphopsychologie utilisée comme outil du coach en image permet de :

  • optimiser le coaching
  • gagner du temps 
  • adapter les  modes d’action à la personne plutôt que l’inverse
  • comprendre et accepter le client dans sa complexité

Le client, quant à lui, se sent compris et accepté tel qu’il est. 

Grâce à la prise de conscience inhérente à tout  processus de développement personnel, le client fait un choix éclairé. 

Ce choix s’objective par un compromis entre sa véritable image (personnalité inconsciente) et les exigences de l’image qu’il veut projeter (masque social). 

J’espère que cet article aura éveillé votre intérêt. Merci d’avance de vos commentaires et en attendant…

Soyez vous-mêmes et cultivez la différence !

@+ Isabelle

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

One thought on “La morphopsychologie, outil précieux du coach en image

  1. Très bel article Isabelle ! On comprend parfaitement à sa lecture en quoi la morphopsy colle à la perfection avec ce type de métier (conseil à la personne…) et il y en a beaucoup qui peuvent en tirer profit… Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour recevoir gratuitement "Décrypter un visage en 7 étapes"