Choisir l’endroit idéal pour vivre quand on est introverti

Choisir l’endroit idéal pour vivre quand on est introverti

L’article précédant vous a montré comment la morphopsychologie peut aider un Extraverti à choisir l’endroit idéal pour vivre.
Dans cette deuxième partie vous allez découvrir les critères de choix de l’Introverti.

Cependant, la personnalité de type Introverti est assez complexe et peut prendre de multiples aspects.
Pour simplifier, je vais donc vous exposer les 3 variétés principales d’Introvertis dont les caractéristiques comportementales sont :

  • action dynamique et combativité qui correspondent à celui que j’appelle le Conquérant
  • action réfléchie et contrôle de soi qui correspondent à celui que j’appelle le Réfléchi
  • retrait du monde et mise à l’abri qui correspondent à celui que j’appelle le Solitaire.

Il m’était difficile de scinder cet article qui du coup est assez dense.

Le Conquérant

Choisir l'endroit idéal pour vivre

La personnalité du Conquérant en quelques phrases

Choisir l'endroit idéal pour vivre quand on est introverti

Le Conquérant est une personnalité d’action et de mouvement animée d’un élan qui le pousse vers l’extérieur.

Le Conquérant est une personnalité d'action

En toute circonstances, il obéit à son premier élan. Il va de l’avant, en quête d’indépendance et d’aventure.

Dynamique et combatif il est tourné vers l’avenir.

Il a besoin de liberté, de changement et d’actions sans cesse renouvelées. Dès qu’il se sent emprisonné ou à l’étroit dans la vie : il fuit.

Les espaces confinés et les activités sédentaires ne lui conviennent pas.

Être au contact de la nature sauvage, au grand air et profiter de vastes espaces libres le comble de joie.

Choisir l'endroit idéal pour vivre
Choisir

Le Conquérant n’entretient des relations qu’avec des groupes choisis.

Il recherche inlassablement le milieu dans lequel il peut s’épanouir (milieu d’élection) car il ne se satisfait pas de ses conditions de vie.

Caractéristiques morphologiques du visage du Conquérant

Caractéristiques morphologiques du visage du Conquérant
  • visage allongé aplati de chaque côté
  • lignes de profil obliques
  • de face yeux rapprochés
  • nez projeté vers l’avant
  • oreilles inclinées

Le conquérant agit sous la pression de son désir

Dans le cas du Conquérant, choisir l’endroit idéal pour vivre ne se réduit pas à un lieu géographique, un type d’habitat ou la qualité d’un intérieur.

Choisir l’endroit idéal pour vivre quand on est introverti de type Conquérant, c’est réaliser son milieu d’élection.

Pour pouvoir s’épanouir en toute liberté, le Conquérant a besoin d’un milieu d’élection qu’il n’a de cesse de rechercher. Tout son être est tendu vers ce milieu favorable et il n’aura de repit que lorsqu’il l’aura atteint.

Le Conquérant choisit dans son environnement ce qui est favorable à son développement

Le milieu d’élection du Conquérant

Le Conquérant choisit dans son environnement ce qui est favorable à son développement et ce qui l’épanouit.
Il laisse de côté ce qui le heurte.

Quand je dis “lui” c’est impropre car, en réalité, il ne le décide pas par la volonté. C’est son organisme qui “choisit” de manière majoritairement inconsciente.

Il est rare qu’on puisse accomplir ce milieu d’élection au début de sa vie sans avoir affronté les épreuves de l’existence.

Louis Corman

Ce milieu d’élection que le Conquérant érige au fil des années se construit en effet au fur et à mesure des expériences vécues.

Il change de lieu de vie dès que les conditions ne lui conviennent plus

Ce point important de la psychologie du Conquérant, explique pourquoi il change de lieu de vie dès que les conditions ne lui conviennent plus.
Il recherche toujours mieux, toujours plus favorable à son épanouissement.

C’est une personne qui déménage beaucoup au cours de son existence, jusqu’au jour où il accomplit son milieu d’élection.

Le Conquérant est instable dans le sens où il recherche un point d’équilibre.

Le conquérant recherche un point d'équilibre

Lieux de vie à déconseiller au Conquérant

Les lieux de vie à écarter sont ceux qui ne respectent pas sa véritable nature.

Eviter les lieux qui manquent d'espaces
  • lieux qui manquent d’espace ou les espaces clos.
    Manque d’espace au sens propre mais aussi, manque d’espace au sens figuré. Par exemple, un cadre familial trop étroit auquel il préfère l’aventure.

  • endroits où il ne peut pas bouger où il n’est pas libre de ses mouvements et où il ne peut pas dépenser toute son énergie.
    Foyers – Cité universitaire – Grands ensembles – Résidences privées

  • les grandes agglomérations urbaines où il ne peut pas être en contact direct avec la nature, les animaux, le grand air.

  • sociétés conventionnelles où il se sent “prisonnier” des traditions, des coutumes et des valeurs du passé.
    Sociétés communautaires

  • lieu de vie impliquant des contraintes. Le Conquérant qui revendique son indépendance haut et fort doit éviter par exemple d’acheter une ferme à retaper.
    Rien de tel en effet que la routine pour qu’il se sente pris au piège. Au bout de quelques mois il se lasse, de ce qui l’avait tant séduit.

En bref : pour être heureux et épanoui quand on est un Conquérant

choisir son lieu idéal pour vivre épanoui quand on est un Conquérant

  • habiter au grand air.
    On l’a vu il lui faut de grands espaces libres pour qu’il sente en lui le mouvement de la vie. Pouvoir être au contact direct avec la nature sauvage, les animaux.
    Mer – Montagne – Désert – Ranch – Parcs naturels – Voilier


    Ce grand amateur de voyages, curieux de découvrir d’autres cultures et d’autres horizons n’a pas besoin d’habiter à UN endroit. Le nomadisme lui convient très bien.

Le Conquérant est curieux de découvrir d'autes horizons
  • rechercher les lieux où tout le monde ne peut aller ; les cimes et les grands sommets, là où il se sent libre.
    Il peut vivre dans une yourte au fin fond de la Mongolie, partager sa vie avec des chiens de traîneaux ou dans un refuge de haute montagne, s’il est guide.

  • trouver l’endroit où il ne va pas vivre non plus en reclus.
    La présence humaine est un stimulant pour le Conquérant qui ne vit que pour l’action. C’est un leader né, un meneur d’hommes qui a besoin d’entraîner les autres à sa suite, de relever des défis et de gagner.

Le Conquérand a besoin d'un environnement en changement permanent
  • choisir un environnement en changement permanent, où il n’y a pas de place pour la routine.

    Cet environnement il le trouve là où la nature est très présente. Là où les paysages changent à chaque mètre. Un milieu de vie qui permet de pratiquer des d’activités physiques extérieures variées : surf, planche à voile, équitation, rafting, plongée, jogging, ulm, vélo…

Le Réfléchi

choisir son lieu idéal pour vivre quand on est un Réfléchi

La personnalité du Réfléchi en quelques phrases

Le Réfléchi est comme le Conquérant un homme d’action mais à la différence de ce dernier, il ne va pas chercher à l’extérieur ce qu’il ne trouve pas dans son environnement.

Il choisit parmi tout ce qui lui est offert en fonction de ses critères.

Plutôt que de se conformer au milieu de vie, il l’adapte à sa main.

Le Rétracté de Front (le Réfléchi) trouve son adaptation par un long effort grâce auquel il se constiute autour de lui une atmosphère d’influences préférées : son ambiance d’élection.

Louis Corman

Sa faculté à mettre de la distance entre les choses, aussitôt qu’il est en présence d’un milieu nocif lui confère une pensée claire et objective.
Il ne passe jamais à l’action sans avoir réfléchi aux incidences de ses choix.

Le réfléchi ne passe jamais à l'action sans avoir réfléchi

Le Réfléchi fait preuve d’une grande maîtrise de soi.

Très attaché à son indépendance, il régit sa vie suivant ses propres règles. Néanmoins il sait composer avec les circonstances.

En toute chose il fait preuve de retenue et de modération.
Tout en nuances il aime la mesure et l’équilibre.

Caractéristiques morphologiques du visage du Réfléchi

Choisir l'endroit idéal pour vivre
  • Profil droit
  • front “debout”, de grandeur moyenne et sinueux
  • yeux assez bien ouverts, à demi enfoncés dans l’orbite et protégés par la saillie de l’arcade sourcilière
  • le regard est chaud à la fois ardent et contenu
  • le nez est presque droit
  • la bouche est peu saillante
  • les lèvres sont closes et bien dessinées
  • le menton est droit ou fait saillie en avant

Le choix répond à son attente

Comme on vient de le voir, le Réfléchi ne s’adapte pas à n’importe quelles conditions de vie.

Il choisit et sélectionne entre toutes les influences qu’il reçoit, celles qui correspondent à ses préférences et aux exigences des circonstances.

Le choix du lieu de vie du Réfléchi répond à son attente

Ainsi, choisir l’endroit idéal pour vivre quand on est introverti de type Réfléchi, c’est faire un compromis entre ses attentes et les circonstances du moments.

Par exemple .
Imaginez un Réfléchi locataire en banlieue parisienne qui souhaite déménager parce que son appartement est devenu trop petit. Ses enfants ont grandi et il manque une chambre.

Son choix se porte sur un logement plus grand et mieux sous tous rapports (selon ses critères). Pour lui “mieux” c’est :

  • une maison individuelle avec jardin
  • pour un loyer ne le mettant pas en difficultés financières
  • loin de la ville
  • proche des transports en commun
  • un trajet domicile travail d’une heure maximum
  • box pour la voiture

choisir son lieu idéal pour vivre”

Les circonstances : foyer monoparental – deux enfants 8 et 11 ans
1 salaire

On lui propose un pavillon avec jardin qui répond à ses attentes. L’école primaire est à deux pas mais il n’y a pas de collège dans la ville.

Le Réfléchi refuse la proposition car il n’envisage pas que son enfant qui rentre en 6ème, prenne seul le car pour se rendre au collège.

En revanche si on lui propose le même pavillon avec école et collège sur place mais sans box pour la voiture. Il accepte quand même parce que globalement le choix correspond à son attente.

choisir son lieu idéal pour vivre quand on est un Réfléchi

En bref : pour être heureux et épanoui quand on est un Réfléchi

Je sais c’est frustrant, il n’est pas possible d’identifier avec précision le lieu de vie idéal du Réfléchi parce que tout dépend de ses critères de choix.
Et comme on vient de le voir ses critères sont eux-mêmes subordonnés aux circonstances.

Les caractéristiques comportementales et psychologiques qui sont décrites au début sont les éléments les plus fiables pour écarter certains environnements. Ainsi que 3 critères importants : le Réfléchi…

  • n’aime pas la foule
  • garde ses distances
  • tient à son indépendance

Remarque : dans le cadre de cet article ne sont prises en compte que les caractéristiques de la personnalité du Réfléchi. Dans la réalité l’analyse de personnalité s’appuie sur tous les autres aspects de sa personnalité. Ceci permet à chacun de choisir l’endroit idéal pour vivre, avec précision.

Le Solitaire

Pour comprendre comment choisir l’endroit idéal pour vivre quand on est un introverti de type Solitaire il faut connaître deux trois petites choses sur son fonctionnement.

Choisir l'endroit idéal pour vivre

Le Solitaire est un hypersensible (au sens d’hyper réactif) qui ressent avec intensité la moindre chose comme une agression
Il existe entre lui et le milieu de vie  une tension constante car tout le heurte.

L’environnement ressenti comme “nocif,” constitue une menace pour sa vie. Pour s’en protéger il s’engage dans une lutte quotidienne (qui l’épuise).

Ce n’est pas une action volontaire de sa part, mais une “nécessité interne” de conservation.

La personnalité du Solitaire en quelques phrases

choisir son lieu idéal pour vivre quand on est un solitaire

Il a besoin de sécurité, de se mettre à l’abri

Détaché des réalités matérielles il vit par procuration dans le monde  de la pensée. Tout chez lui est passé au crible de la raison.

La recherche de qualité est une constante dans tous les domaines de sa vie.
Il est très sélectif, parfois même élitiste.

Mal à l’aise dans la vie, Il ne peut s’épanouir que dans un contexte choisi, en compagnie de personnes triées sur le volet.
Son apparente froideur est la manifestation d’une réaction de défense. 

Solitaire dans l’âme, il a besoin de calme pour méditer et se ressourcer.

Hostile à tout contact inhabituel, hostile au progrès, il rejette tout ce qu’il ne connaît pas et reste tourné vers le passé

Caractéristiques morphologiques du visage du Solitaire

  • Visage étroit, plus haut que large 
  • traits délicats, peu de chair
  • récepteurs sensoriels petits, protégés, fermés
  • les yeux sont petits enfoncés dans l’orbite
  • le dos du nez est étroit, le bout du nez pointu, les narines fermées
  • les lèvres sont fines, serrées l’une contre l’autre et parfois pincées

Il recherche un milieu artificiel où il puisse vivre

L'introverti se tient à distance de toutre chose. Ce qui lui convient ce cons les lieux calmes et retirés

Pour ne pas épuiser ses forces vitales qui sont réduites il vit replié sur lui-même, situation salutaire, certes, mais douloureuse à vivre.

En retrait du monde il rumine ses blessures.

Le Solitaire est mal adapté au monde matériel et social car tout le heurte trop vivement. C’est pourquoi durant sa vie entière il cherche à se créer un monde artificiel où il peut vivre. 

Comme l’indique Louis Corman fondateur de la méthode morphopsychologique :

Il faut que les influences du milieu lui parviennent transformées et atténuées. Il faut en quelque sorte qu’une cloison s’interpose entre le milieu et lui.

Louis Corman

Son milieu artificiel de prédilection est celui des livres. il aime interposer l’écrit entre lui et la nature”.

Il se tient à distance de toute chose

L’Introverti n’aime pas la vie à l’air libre et au soleil, ni les grands voyages et encore moins les endroits surpeuplés.

Ce qui lui convient, ce sont les lieux calmes et retirés où il savoure la solitude et peut voir le monde de loin sans que celui-ci ne le pénètre. 

Les influences de l’environnement lui parviennent alors comme au travers d’une cloison ou de derrière un paravent.

Il a besoin de voir le monde de loin protégé  derrière  un paravent

C’est seulement de cette manière qu’il peut s’épanouir librement  : au contact “indirect”.

Il craint tout ce qui est naturel et fort. 

À la nature, au grand air et au soleil il préfère l’atmosphère intime d’un intérieur éclairé d’une lumière douce,  protégé des courants d’air.
C’est ainsi qu’il compose l’ambiance où il peut vivre. 

Le Solitaire déménage quand il s’y sent contraint

Vous l’aurez compris, le Solitaire n’a pas ENVIE  de changer de lieu de vie car il n’aime pas bousculer ses habitudes. 

S’il cherche à déménager c’est parce qu’il s’y sent contraint et non parce qu’il l’a décidé. 

Choisir l'endroit idéal pour vivre

On peut donc écarter une expatriation à  l’Étranger. En effet s’adapter à un pays inconnu, à une autre culture et à d’autres moeurs représente une épreuve qui est au dessus de ses forces.
D’ailleurs, Il n’a pas l’esprit d’aventure et il n’aime ni ce qui est nouveau, ni les changements radicaux.

Il ne fera pas non plus un nomade épanoui. Les longs voyages sont exclus car il n’apprécie  ni le mouvement, ni  la vie  à l’air libre.

Il privilégie la qualité 

Choisir l'endroit idéal pour vivre quand on est intoverti

Dans tous les domaines de sa vie le Solitaire privilégie la qualité à la quantité, c’est un délicat très sélectif.

Il aime ce qui est rare :  il choisit donc un endroit unique, un petit coin de paradis qui sera son île et où aucun intrus ne sera toléré.

L'introverti aime ce qui est rare

Son intérieur est  comme une boîte à bijoux : coquet, petit et sécurisant. 

Il le préfère sans grandes ouvertures et peu lui importe qu’il soit fonctionnel, car le Solitaire manque de sens pratique

Son intérieur est comme une boîte à bijoux coquet, petit et sécurisant

Tout ce qui lui importe c’est que l’endroit  soit calme (car il déteste le bruit), que la lumière soit tamisée et qu’il s’y sente en sécurité.

Célibataire-né, il y demeure parfois  jusqu’à la fin de sa vie.

Plutôt la ville ou la campagne ?

Quand on est un Solitaire, l’endroit idéal pour vivre se situe plutôt en ville où les milieux “élitistes” qu’il fréquente sont plus faciles à trouver qu’à la campagne.
Il s’agit de milieux assez fermés comme des associations d’érudits, des cercles d’artistes ou clubs de jeux

A la ville il dispose de bibliothèques, de musées et autres lieux culturels grâce auxquels il peut se cultiver et approfondir ses connaissances dans les domaines qui l’intéressent. En dehors des heures de pointe, bien sûr !

La personnalité de type Solitaire ne s’épanouit pas dans une ville qui organise (de manière récurrente) de grandes manifestations qui attirent les foules.
Il ne se plait pas non plus dans un endroit très touristique.

Il ne conçoit la nature, la campagne et les éléments qu’apprêtés ou  vus au travers du filtre des livres et des documentaires. 

Le Solitaire n’est pas “rustique” et il est facilement incommodé par les conditions de vie à la campagne. (inconfortables pour lui)

Choisir l'endroit idéal pour vivre quand on est introverti

Et la vie communautaire ? 

C’est inenvisageable parce qu’il n’aime pas la vie en société. Il est mal adapté à la vie sociale et il fuit les endroits trop fréquentés.  Alors partager son quotidien avec un groupe !!!????

Il serait le plus malheureux du monde et pourrait même en tomber malade. 

De plus il est bien trop individualiste et exigeant avec les autres pour supporter une quelconque cohabitation.

Maison individuelle ou appartement ?

Une petite maison de ville, sans jardin avec juste une petite cour (pour être en retrait de la rue), des murs bien épais et de petites ouvertures pourrait faire son bonheur.
A condition toutefois qu’elle ne se trouve pas à côté d’une école ;D

Choisir l'endroit idéal pour vivre

Un appartement dans un petit immeuble, pas trop proche de l’agitation du centre ville et un voisinage discret, peu communicant et sans enfant ferait tout aussi bien son bonheur.

En bref : pour être heureux et épanoui quand on est un Solitaire

  • il habite loin de toute agitation (a besoin de calme et de solitude)
  • dans un endroit (région, quartier, rue…) à faible densité de population et qui n’est pas un lieu de passage (il n’aime pas le bruit ni qu’on bouscule ses hagbitudes)
  • il vit en retrait en ville, dans un intérieur protégé et douillet (besoin de protection, hypersensibilité) 
  • son habitation (maison ou appartement) est petite, discrète et peu éclairée (désir de se mettre à l’abri)
  • pas de jardin, ni de terrasse et s’il a un balcon, il n’y va jamais. Il n’aime pas toucher la terre et évite tout contact direct avec ce qui est naturel (préfère ce qui est artificiel)
  • son chez lui  est situé dans un endroit unique et tranquille où il peut s’épanouir à distance des autres. (sélectivité, aime les choses rares, milieu artificiel)

Conclusion

Comme vous pouvez le constater la personnalité du Solitaire que je viens d’évoquer est à l’opposé de la  personnalité de type extraverti  dont je vous ai parlé la dernière fois. 

Ce qui réjouit l’un fait souffrir l’autre, l’un pense et l’autre agit, l’un s’extériorise et l’autre cultive sa vie intérieure, l’un ne supporte pas la solitude, l’autre la recherche.

Pour ces deux types de personnalité franchement opposés il est facile de décrire avec précision leur lieu de vie idéal.
En revanche les deux autres personnalités introverties (le Conquérant et le Réfléchi) sont plus nuancées et le lieu de vie idéal se dessine à “plus gros traits”.

En réalité Extraverti et Introverti sont des termes qui indiquent la tendance qui domine la personnalité.
Cette tendance qui est plus ou moins accusée produit une grande variété de visages.

Dans la pratique, je réponds avec précision à la question “ comment choisir l’endroit idéal pour vivre” car je prends en considération de tous les autres aspects de la personnalité (moteur de vie, adaptation, mode d’échanges…)

Lors de la restitution du “portrait morphopsychologique” les éléments inconscients de la personnalité sont révélés.
La personne analysée est alors à même de choisir l’endroit idéal pour vivre.

J’espère que vous avez apprécié ce deuxième article.
Laissez-moi vos commentaires et vos questions en complétant le formulaire ci-dessous.

En attendant…

Soyez vous-même et cultivez la différence !

@+ Isabelle

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

One thought on “Choisir l’endroit idéal pour vivre quand on est introverti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour recevoir gratuitement "Décrypter un visage en 7 étapes"